blog & actualités

4 février 2019

Envahis par les écureuils gris, les Britanniques les mangent

Il a beau être mignon, cela reste un redoutable envahisseur. Introduit en Grande-Bretagne au début du XXe siècle, l’écureuil gris pille les mangeoires à oiseaux, dévore l’écorce des arbres et, surtout, colonise des territoires occupés auparavant par l’espèce indigène: l’écureuil roux qui est désormais menacé de disparition. Comme il n’a presque aucun prédateur, l’île compte aujourd’hui 5 millions d’écureuils gris pour seulement 150 000 roux . Des campagnes de stérilisation et d’éradication sont menées pour diminuer la population des gris.

Découvrir l’article dans Le Matin

Image : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *