blog & actualités

4 février 2019

L’hiver, période idéale pour se faire vacciner contre l’encéphalite à tique

Les cas d’encéphalite à tique ont nettement augmenté ces dernières années. Ils ont atteint un niveau record en 2018 avec 377 cas déclarés.

Les tiques transmettent une autre maladie, la borréliose, aussi appelée maladie de Lyme, contre laquelle il n’existe en revanche pas de vaccin. Pour s’en protéger, il convient alors d’appliquer les conseils de prévention «classiques», soit éviter les endroits à risques, appliquer un répulsif sur la peau et les vêtements et porter des vêtements couvrants, de préférence de couleur claire. Il est ainsi plus facile de repérer les tiques.

Pour les Genevois et les Tessinois, la vaccination est recommandée s’ils quittent leur canton et qu’ils s’exposent aux tiques.

Découvrir l’article

Image : Keystone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *